Le régime après la grossesse : Avantages et inconvénients

Publié par Nutrition pro le

Le régime après la grossesse : Avantages et inconvénients

Le principe du régime après grossesse

Après une grossesse, chaque mère pense à retrouver sa ligne. Le régime grossesse permet de reprendre progressivement de bonnes habitudes alimentaires.

Après une grossesse, le corps d’une femme est fatigué, il ne faut donc pas se lancer dans un régime restrictif et contraignant. Ce dernier doit donc permettre une perte de poids en douceur pour ne pas fatiguer davantage votre organisme.

Une alimentation équilibrée (poissons, viandes, laitages, légumes verts...) et une hygiène de vie saine sont les clés du succès. Vous vous demandez comment faire rééquilibrage alimentaire ? Retrouvez notre programme nutritionnel HEALTH pour en savoir plus.

Mangez des aliments riches en protéines comme la volaille, le fromage, le yogourt, la viande, le poisson et les haricots. Les aliments riches en protéines sont importants pour vous aider à récupérer de l'accouchement et à garder votre corps fort.

Si vous avez moins de 18 ans ou si vous aviez un poids insuffisant avant la grossesse, vous devez manger plus de protéines.Une rééducation périnéale et la reprise de la marche vous permettent par exemple de reprendre le sport progressivement.

Il faut également arrêter de grignoter entre les repas et boire au minimum 1,5 l d’eau par jour. Les petites gourmandises sont permises, mais pas d’abus !

Bon à savoir : n’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou un professionnel de la santé afin d’adapter le programme nutritionnel à vos besoins.

Les avantages et inconvénients

Après une grossesse, un régime permet surtout de reprendre les bases d’une vie saine. C’est pourquoi il doit être personnalisé pour s’adapter à vos besoins nutritionnels. Il permet de perdre du poids progressivement et sur le long terme.

Cependant, ce type de régimes peut être frustrant, car la perte de poids n’est pas rapide.

Par ailleurs, il est important d’inclure une activité sportive. Toutefois, la reprise du sport doit être progressive, du moins les premiers mois.

Vous pouvez commencer à exercer vos muscles abdominaux dès que vous vous en sentez capable. Évitez les redressements assis, les craquements ou les boucles abdominales, car ils exercent une pression sur la cicatrice (en cas de césarienne).

Évitez de soulever des poids trop lourds. Rappelez-vous quand même que votre corps a subi une modification physiologique et physique importante. Il mérite un traitement en douceur... et vous aussi !

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.