Pourquoi l'alcool et le sport ne font pas bon ménage

Publié par Nutrition pro le

Pourquoi l'alcool et le sport ne font pas bon ménage

Nous sommes en été, et qui dit été, dit vacances et relâchement. Rien de plus normal.

Mais chez certaines personnes, l'augmentation de la consommation d'alcool dû à cette période engendre des conséquences sur leurs entraînements et sur leur condition générale car l'alcool perturbe tous les principaux systèmes de l’organisme.

Mais pourquoi ?

Quand on boit de l'alcool, le corps se déshydrate !

Effectivement, lorsqu'une personne est en état d'ébriété, ses reins produisent plus d'urine qu'à leurs habitudes et libèrent donc de plus grande quantité d'eau.

Notre organisme, en cas de forte déshydratation, peut aller jusqu'à puiser de l'eau dans le cerveau. Ce processus engendrera par la suite des maux de tête.

Chez le sportif, la déshydratation entraînera une baisse de forme et une récupération beaucoup plus longue car l'alcool perturbe la régénération musculaire et osseuse après un entraînement. 

L'alcool fait grossir !

Vous le saviez sans doute, l'alcool fait bel et bien grossir. 

En effet, l'alcool contient des calories vides qui seront stockées au même titre que les graisses

L'éthanol contient en règle générale 7 calories/g, c'est un apport plutôt conséquent et dépourvu de nutriments, de vitamines et de minéraux. Ces calories ne seront donc pas assimilés comme énergétique.

L'alcool engendre une baisse d'énergie !

L'alcool affecte fortement le métabolisme, même plusieurs jours après avoir bu, vous ressentirez un manque d'énergie et un impact négatif sur vos performances.

Cela provoque une augmentation considérable de sécrétion d’une hormone du stress, qui neutralise l’effet bénéfique de l’entraînement.

L'alcool freine fortement la récupération musculaire 

Comme évoqué un peu plus haut, l'alcool affaiblit la synthèse des protéines qui engendre habituellement la réparation des muscles pendant la récupération et après l’exercice.

L'alcool perturbe fortement le sommeil, plus précisément les phases de sommeil profond. En conséquence, la récupération sera beaucoup plus longue.

En conclusion, il faut limiter votre consommation d'alcool pour une progression sportive et optimale et une amélioration globale de votre bien-être. 

Retrouvez l’ensemble de nos programmes nutritionnels en cliquant ici.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.