Eau en bouteille où eau du robinet ? Les pour et les contres

Publié par Nutrition pro le

Eau en bouteille où eau du robinet ? Les pour et les contres

Il est souvent dit que boire l’eau du robinet peut être dangereux pour la santé. Du coup, en globalité, les Français ont choisi de privilégier l’eau en bouteilles.

Pourtant, une étude américaine a récemment révélé qu’elle ne répond pas vraiment aux critères d’eau potable. Il s’avère qu’elle contient des petites particules de plastique. Faut-il alors se contenter de l’eau du robinet ?

Autour de la qualité de l’eau du robinet

Une eau de qualité fait partie d’une alimentation saine. Selon une enquête menée par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, les habitants dans les grandes villes ont accès à de l’eau du robinet de qualité. Il faut dire que ces communes disposent d’un budget adéquat pour financer la dépollution de l’eau. Ainsi, la potabilité de l’eau est assurée.

En revanche, dans les petites communes, l’eau du robinet est polluée. Selon l’UFC, elle est contaminée par des nitrates, des pesticides, de l’arsenic et des bactéries. Boire cette eau polluée en grande quantité pourrait générer différents troubles intestinaux. Chez les enfants, cela risque de nuire à leur développement intellectuel.

Qu’en est-il de la qualité de l’eau en bouteilles ?

L’étude menée par des scientifiques américains, publiée sur la plateforme médiatique Orb Media le 14 mars 2018 remet en question la qualité de l’eau en bouteilles. Elle a dévoilé que la boisson est aussi contaminée par des microplastiques. Dirigés par la professeure à l’université de l’État de New York à Fredonia, Sherri Mason, les chercheurs ont effectué des tests sur 250 échantillons d’eau en bouteilles proposée par 11 marques différentes.

Sur 93% des produits testés, ils ont découvert la présence de particules de plastique d’une taille de 0,10 millimètres. Selon Sherri Mason, le processus d’embouteillage est à l’origine de ces contaminations. Y a-t-il un risque pour la santé ? Pour le moment, les dangers représentés par ces microplastiques restent méconnus.

Toutefois, un rapport publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2017 pourrait dissuader les adeptes de l’eau en bouteille. Il a mentionné que les petits débris dans l’eau peuvent pénétrer dans la circulation sanguine pour ensuite atteindre le foie et les reins selon des tests réalisés sur des rats. D’après les chercheurs, ils pourront traverser l’intestin.

Alors eau en bouteille ou eau du robinet ?

Une étude récente menée par des chercheurs allemands a donné des résultats plutôt rassurants concernant la potabilité de l’eau en bouteille. Ainsi, vous pouvez continuer à en boire en toute sécurité.

Cela dit, avant l’achat, il faut toujours consulter l’étiquette pour vérifier les composants de l’eau afin d’être sûr d’avoir une alimentation saine. À titre d’exemple, sa teneur en fluor ne doit pas excéder les 5mg/l.

En ce qui concerne l’eau de robinet, les consommateurs doivent vérifier la qualité de l’eau potable de leurs villes. Pour ce faire, il suffit de consulter les résultats du contrôle sanitaire via la carte du ministère des Solidarités et de la Santé.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.